El silencio de las cosas presentes

Eduardo Ruiz Vergara

El silencio de las cosas presentes est une performance de longue durée adoptant une dramaturgie issue de l’imaginaire du rêve. Elle ne cherche pas à représenter la virtuosité, mais plutôt à mettre en relation constante la perception et sa résonance dans l’imaginaire. La pièce convie le spectateur à un parcours sensoriel de près de 3 heures, invitant à l’écoute et au lâcher-prise. Basées sur une réflexion sur la perception haptique –art du toucher– les actions des performeurs activent nos sens et notre empathie kinesthésique. Distorsions physiques, perceptions altérées et décadrage temporel mènent Sophie Levasseur, Marie Mougeolle et Eduardo Ruiz Vergara à faire l’expérience d’une succession d’états de corps, en explorant la ligne fine entre le risque, le danger et la douleur. En solo ou en duo, ils traversent les chapitres de la pièce, patiemment construits en relation étroite avec les paysages sonores de Nathan Giroux et Gabriel Vignola ainsi que les éclairages évocateurs de Lee Anholt. Cette oeuvre choréographique à la croisée de la performance, de la danse et de la musique expérimentale en direct bouscule nos attentes : son format hors cadre amène à prendre le temps de vivre l’expérience, de se laisser profondément affecter, émouvoir ou toucher par elle, de la laisser nous épuiser ou nous régénérer. El silencio de las cosas presentes est une réponse sans compromis au chronique manque de temps et d’espaces contemplatifs dans notre société. Une invitation à plonger dans l’écoute du monde sensible.

La pièce est conçue en onze chapitres centraux qui s’étendent dans une durée variable et ne répondent pas à une forme prédéfinie ou préétablie.Nous vous invitons à découvrir cet opus chorégraphique et à lui donner le sens qui vous appartiendra. Pendant la présentation, vous êtes libre de partir, revenir, vous endormir ou demeurer sur place aussi longtemps que vous le souhaitez.
L’itinéraire du voyage : Préface / Collapse / Inachevé / Anamoprhoses / Piano / Asséner / Objets / Inachevé / Avaler / El Silencio / Défaillance / Inachevé / El silencio / Cabello / Coda

DISTRIBUTION

Conception et direction : Eduardo Ruiz Vergara
Chorégraphie : Eduardo Ruiz Vergara, avec la complicité des interprètes
Interprétation-création : Marie Mougeolle, Sophie Levasseur, Eduardo Ruiz Vergara
Conception sonore : Nathan Giroux, Gabriel Vignola
Regard extérieur et soutien à la dramaturgie : Ilya Krouglikov, John Henry Gerena
Costumes : Manon Guiraud
Texte : Sophie Levasseur
Conception, régie d’éclairages et direction de production : Lee Anholt
Régie son : John Henry Gerena
Archives vidéo : Raphaël Preux, Alexandra Begin
Photographie : Martin Benoit, David Wong

Production : Danse-Cité
Soutien financier:Conseil des arts et des lettres du Québec

Résidence de création et partenaires: La Ruche du MAI [Montréal, arts interculturels], UQAM-Département de danse, École de danse de Québec, Studio Artificiel, Fylkingen (Suède), Compagnie Flak/José Navas

Une production de Danse-Cité, en collaboration avec Eduardo Ruiz Vergara. Avec le soutien financier du Conseil des arts et des lettres du Québec. El silencio de las cosas presentesa été présenté du 16 au 26 janvier 2019 (8 représentations) à La Chapelle – Scènes Contemporaines, dans le cadre du volet « Traces-Chorégraphes » de Danse-Cité. www.danse-cite.org

Biographie Eduardo

Eduardo a oeuvré activement en Colombie au développement de la danse contemporaine en tant que professeur, chorégraphe et co-directeur de la compagnie Estantres_Danza (Bogota). Il signe plus d’une quinzaine de créations artistiques, son travail l’amenant à explorer les relations croisées entre le son, l’image et le mouvement. Récipiendaire de nombreuses reconnaissances en Colombie, le chorégraphe-chercheur s’installe à Montréal en 2012 où il développe une réflexion sur le corps poétique dans le doctorat en arts à l’UQAM. La création et mise en scène d’expériences sensorielles qui se servent de la perception haptique comme outil de traduction chorégraphique est aujourd’hui au centre de sa démarche. Sa dernière création était présentée à La Chapelle-Scènes Contemporaines, produit par Danse-Cité avec le soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec, l’appui du MAI – Montréal_arts_interculturels et l’École de danse de Québec.

Démarche artistique – Eduardo

Eduardo Ruiz Vergara est à la recherche d’un langage corporel organique qui nait d’expérimentations sensorielles et non de sa propre gestuelle. Ainsi, il s’attèle à dégager un espace d’exploration et de production artistique à la croisée des disciplines et des différents savoirs du corps, pour mettre en jeu ce qu’il aime appeler une poétique corporelle : une poétique du corps, par le corps. Ses créations se rapprochent en cela d’une démarche expérimentale, validée par les corps et menée en collaboration avec les danseurs. Sa vision artistique tente de faire advenir par la danse une virtuosité autre que purement technique, en mettant en valeur les savoirs inhérents aux mémoires des corps – mémoires vivantes et mémoires ancestrales – en les interrogeant de l’intérieur, par l’expérience sensible. Dans son travail, Eduardo RV investit la transformation et les distorsions des corps pour faire jaillir les émotions qui s’y logent et s’y cachent.

Agent de diffusion : Art Circulation
514 476-5400 | agent@artcirculation.org
www.artcirculation.org