Café Réflexions #6

Café Réflexions #6

Dimitri Haddad d’Art Circulation partage un extrait de sa publication “Performing transcendence through movement, perception and technology”.
 
… la transcendance est l’acte d’aller au-delà de notre limite, dépassant notre physicalité pour n’exister que sous une forme spirituelle. Cependant, dans cet éternel pas de deux avec notre existence virtuelle moderne, je me demande si une techno-transcendance serait possible. L’ordinateur, étant programmé pour ne s’intéresser qu’au suivi du mouvement, est indifférent aux structures sociales qui nous caractérisent et ne dissocie pas genre, race, ethnicité, âge… lorsqu’il projette son sujet dans la virtualité.
 
Est-ce que la désincarnation humaine activée par ordinateur pourrait être une évolution de la méditation active des soufis?
Est-ce que l’introduction de l’ordinateur au mouvement pourrait être un premier pas vers une transcendance dépourvue de structures sociales?
Grâce à sa nature spirituelle, on pourrait supposer que la transcendance n’est pas une pratique performative. Une idée facilement contournée par notre utilisation excessive des réseaux sociaux qui brouille les frontières entre la réalité et la virtualité et qui réoriente notre existence vers une perpétuelle performance.
 
Oeuvre: Connect – Dimitri Haddad