RELAI IDENTITAIRE

RELAI IDENTITAIRE

MÉLANIE DEMERS / MAYDAY

© Sabrina Reeves
Artiste multiplateforme, Mélanie Demers séduit par son travail original, riche et complexe, empreint d’une énergie explosive et d’une grande intensité dramatique. Elle a reçu le Prix du Conseil des arts et des lettres du Québec pour la meilleure œuvre chorégraphique pour sa pièce WOULD en 2015 et se mérite, pour la pièce Icône Pop, le Buddies in Bad Times Vanguard Award for Risk and Innovation suite à son passage au SummerWorks Performance Festival à Toronto en 2017.

Avec Danse Mutante, la chorégraphe s’attaque à un projet de relai chorégraphique qui revisite l’idée de la co-création et de la collaboration. Telle une suite évolutive, trois chorégraphes, sur trois continents se relaieront le fruit de leur labeur. L’œuvre originale de Mélanie Demers, créée à Montréal et présentée en ouverture du OFFTA 2018, est le point de départ d’une suite de mutations qui se déploieront, avec pour seul indice, le plus récent opus. Les danseurs, au cœur du projet, en portent la mémoire et le savoir. En effet, fidèle à ses habitudes, la chorégraphe a travaillé étroitement avec ses collaborateurs. Ici, Francis Ducharme et Riley Sims se retrouvent investis de la mission de faire vivre un duo voué à une éternelle transformation.

«CE SONT EUX [LES DANSEURS], LES DÉPOSITAIRES DU PROJET, LE POINT FOCAL DE DANSE MUTANTE. EUX QUI VOYAGENT,QUI RENCONTRENT LES CHORÉGRAPHES : C’EST LA MUTATION MÊME.»

Si Danse Mutante propose par sa forme un regard original sur le travail de création et sur la maternité des idées, le fond s’en trouve inévitablement teinté et l’idée de transformation devient intrinsèque       à la création. Les danseurs voyageront à la rencontre des chorégraphes et la pièce se transformera selon les visions de Ann Liv Young (New York), Kettly Noël (Bamako) et Ann Van den Broek (Anvers/ Rotterdam). Ces trois artistes, confrontées à l’œuvre précédente, en distilleront une autre déclinaison où en ressortira à chaque halte une DanseMutante corrompue,remixée,revisitée,renversée peut-être. Les volets de DanseMutante seront présentés, ensemble ou séparés, tandis que l’œuvre entière,sous forme d’événement-marathon sera dévoilée à Montréal à l’automne 2019. Les danseurs, comme un exploit sportif,traverseront les quatre déclinaisons dans une danse en constante mutation.

Mélanie Demers a repris également ce printemps Icône Pop, un solo accompagné de musique live, dans un stationnement souterrain de Montréal. Dans cette œuvre, plus près de la performance que de la danse, se dessine le portrait d’une identité féminine dispersée où les multiples postures de la femme se succèdent. De Beyoncé à la Vierge Marie.

DANSE-MUTANTE en ouverture du OFFTA 2018 (Montréal) – En partenariat avec l’Agora de la danse

ICÔNE POP – Une coproduction du Operaestate Festival – Comune di Bassano del Grappa.

Danse Mutante est l’un des 200 projets exceptionnels soutenus par le programme Nouveau chapitre du Conseil des arts du Canada. Avec cet investissement de 35 M$, le Conseil des arts appuie la création et le partage des arts au cœur de nos vies et dans l’ensemble du Canada.